Catégorie : Immobilisations corporelles et incorporelles

Immobilisations corporelles et incorporelles

La revue analytique comporte généralement les travaux suivants :

  • Etablissement d’un état faisant apparaître les soldes d’ouverture et de clôture, et les mouvements de l’exercice (pour les valeurs brutes et les amortissements) ;
  • Etablissement d’un état recensant les amortissements pratiqués en application des textes fiscaux (amortissements dérogatoires…) et, le cas échéant, des subventions d’équipement obtenues ;
  • Rapprochement des totaux obtenus avec les postes concernés du bilan et du compte des produits et charges ;
  • Contrôle de la cohérence de l’évolution des immobilisations avec le budget, la politique d’investissement et les axes de développement définis par la direction générale ;
  • Obtention d’explications sur les variations les plus significatives ;
  • Examen des ratios les plus pertinents :

Ratio = Dotation / Valeur brute

 

Ce ratio permet de contrôler la cohérence des dotations aux amortissements. L’auditeur focalise sur son évolution par catégorie de compte et explique les variations significatives.

Ratio = Capitaux permanents / Actif immobilisé

Ce ratio permet de mesurer le taux de couverture des emplois fixes par des ressources permanentes. Il doit être en principe supérieur à 1.

Précautions à prendre lors de l’analyse :

–          Eliminer les actifs à court terme ;

–          Eliminer les actifs « fictifs » (frais de constitution non amortis…) ;

–          Analyser l’évolution individuelle du numérateur et du dénominateur, l’entreprise pouvant désinvestir pour éponger des pertes et améliorer ainsi ce ratio de façon artificielle ;

–          Comme pour tous les ratios qui font intervenir les immobilisations, le recours au  crédit-bail peut fausser les analyses.

Audit et Reporting Financier Assisté Par Excel © 2015